Le bois autoclave, la réponse aux exigences de la construction



Le bois autoclave répond aux agressions biologiques du bois propres à notre pays, notamment aux termites (elles sont décrites par classe d’emploi dans la norme NF B 50-100-4)

Le bois autoclave répond aux exigences des différentes normes sur la durabilité et la préservation du bois (EN 335 ; EN 350 ; EN 351 ; NF B 50-105-3)

Le bois autoclave a une durée de vie garantie contractuelle, laquelle peut être due par l’entrepreneur dans le cadre de la garantie décennale et laquelle est souhaitée par tout maître d’ouvrage. Il fait fi du type de commercialisation en flux tendu que nous vivons, peu propice à la certitude d’avoir en quantité, en qualité, un bois naturellement durable, de toute façon non garanti car de qualité aléatoire.

Le bois autoclave est compatible avec le marquage CE. Il atteste de la conformité aux « exigences essentielles » que sont notamment l’hygiène, la santé et la sécurité pour ce qui concerne les bois de structure.

Le bois autoclave, c'est aussi bénéficier :

 de l'assurance d'un bois bien traité

 d'une solution qui va dans le sens du Développement Durable